Les statistiques d'apprentissage

Valéry Frémaux : A l'instar de ce que le datamining a représenté pour la finance et pour l'analyse des comportements d'achat dans la grande distribution, l'accumulation des traces enregistrées dans les bases de données sur les comportements des apprenants commence à s'accumuler de manière assez massive et qu'à partir du moment où on a une génération de trace systématique et massive, on peut évidemment commencer à analyser l'ensemble de ces données pour avoir une bonne correspondance entre l'émergence d'un phénomène que l'on peut voir dans les données et la réalité d'un comportement que l'on peut voir, que l'on peut constater.

Les statistiques d'apprentissage ou learning analytics, lors de l'étape de la construction d'un système d'information pédagogique exploitant l'ensemble des données produites par le système opérationnel éducatif, font ressortir un certain nombre d'indicateurs d'enseignement rendant possible une analyse macro ou micro.
Pilotage macro c'est plutôt politique, pilotage micro c'est plutôt pédagogique et tutorat
Éditeurs, nous sommes dans une démarche d'identification de solutions qui contribuent à compléter notre offre, expérimentales et démonstratives, car nous ne sommes pas nous établissement d'enseignement à proprement parler.

Nous sommes conduits à identifier et à chercher des solutions opérationnelles et pratiques d'identification d'indicateurs, de conception de ces requêtes, de récupération de résultats, et éventuellement d'externalisation de ces données car leur traitement est une charge de calcul importante supportée par les serveurs d'exploitation, et qu'au-delà d'un certain niveau de densité - nombre de rapports et nombre d'utilisateurs des rapports - une croissance assez importante de la charge de calcul  perturber les performances de l'exploitation, il faut alors séparer les process.

Nous avons identifié deux niveaux de mise en œuvre :

  • un niveau de mise en œuvre occasionnel et ponctuel pour des besoins je dirais très centralisés sur l'administrateur, sur un petit nombre d'observateurs de l'activité pédagogique,
  • un second niveau de mise en œuvre correspondant à l'industrialisation de l'usage des rapports dans une démarche administrative, ou dans une démarche de généralisation de l'observation pédagogique, où là effectivement, nous mettons en place des systèmes qui permettent d'isoler les deux démarches, c'est-à-dire l'exploitation d'un côté avec ses propres contraintes, et l'utilisation des données produites avec les propres contraintes de charge.