Introduction

L’usage des TICE dans les établissements d’enseignement supérieur et en particulier dans nos formations professionnelles d’IUT est un sujet qui, quoique largement débattu dans diverses communautés scientifiques et/ou pédagogiques (Bessières, 2013; Puimatto, 2008; Trestini, 2012), reste encore amplement à discuter et à expérimenter. Moodle, comme outil qui agrège et doit s’adapter à nombre d’utilisateurs, d’usages, d’activités pédagogiques, de formations et de contraintes technologiques et organisationnelles n’échappe pas à ces discussions.

Notre communication porte sur une expérience originale – toujours en cours de réalisation au moment de cette écriture – menée de Janvier à Mars 2015, en collaboration entre un groupe d’étudiants, des enseignants de l’IUT Paul Sabatier, des ingénieurs pédagogiques de différentes universités et des chargés de mission TICE.
L’IUT Paul Sabatier utilise Moodle – et partage une instance avec l’IUT de Tarbes – dans toutes ses formations (5500 étudiants, 17 département, 33 LP) depuis 2005. Nos IUT envisagent aujourd’hui une refonte de l’interface et une migration vers la version 2.8 de l’outil. Dans le même temps, le département MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet) de l’IUT à Castres a mis en place un nouveau cours « Systèmes interactifs et communication » à destination des étudiants de S4 en spécialité informatique. Ce cours a pour objectif d’amener les étudiants à des méthodes de design d’applications informatiques basées sur les usages et l’expérience des utilisateurs.

Il nous a semblé intéressant de croiser et d’articuler ces deux projets afin de faire réfléchir les étudiants sur le re-design concret de leur outil de travail, tout en permettant aux IUT d’enrichir le travail engagé depuis le lancement de Moodle sur les problématiques d’intégration de Moodle dans les pratiques pédagogiques afin de mieux accompagner la migration actuelle de l’outil.