Standards et normes

Une norme est une affaire de consensus, fournit un cadre de travail, de discussion et d’évolution et produit des données à valeur ajoutée.
Elle permet de préserver un patrimoine développé dans un standard et réutilisable dans un autre environnement.
Il n’y a pas de norme sans objectifs.

En France l’Association française de normalisation (AFNOR) oriente les discussions via le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

La norme SCORM (Sharable Content Object Reference Model) est un standard omniprésent qui permet une relation standardisée entre logiciel auteur et plate-forme d'apprentissage (LMS).
Elle est très utilisée pour échanger entre producteur et diffuseur de contenus.
Un package SCORM est un contenu HTML zippé puis dézippé sur le LMS. L’état d'avancement d’un chapitre, d’une ressource est transmis au LMS.

Les contenus interopérables grâce au SCORM communiquent avec le LMS pour être agrégés et interprétables par les utilisateurs (les données de suivi, en particulier l’avancement).
Son avantage est le partage de ressources entre différentes structures.

Cette norme concerne l’ensemble du marché de la formation :

  • les éditeurs de plate-forme,
  • les éditeurs de logiciels auteurs,
  • les agences spécialisées.

Le SCORM permet le suivi de contenus packagés (complétude, temps, score, succès), mais pas pour de nouveaux usages (simulateur, réalité virtuelle, ressources sur Internet, ... ).
xAPI (tin can) et CMI5 étendent le suivi de contenus modernes non packagés.

Le SCORM connaît également des lacunes de sécurité.
Le projet Tin Can, initié par ADL (Advandced Distributed Learning), a abouti à xAPI, x pour expérience (voir la vidéo à gauche).
Son objectif est de faciliter la communication entre les outils de formation et de réception de suivi, et la capacité de transmettre des informations plus intéressantes que ce que permet SCORM.